Pathologies du nez et de la fosse nasale

Saignements: la tache vasculaire

Les saignements de nez (epistaxis) sont fréquents et souvent bénins. La principale cause est la tache vasculaire  qui correspond à une fragilité des vaisseaux situés à la partie antérieure de la cloison nasale; Les epistaxis sont favorisées par les manipulation intempestives chez l’enfant jeune et par l’hypertension artérielle et les certains traitements anticoagulants chez l’adulte. L’ORL pourra en consultation cautériser le vaisseaux responsable et parfois réalisation un méchage si besoin.

 

Déviation de la cloison nasale

De cause constitutionnelle ou post traumatique, la déviation de cloison nasale est responsable d’une obstruction nasale plus moins complète uni- ou bilatérale parfois associée à un ronflement et peut être responsable de troubles du sommeil. Le diagnostic est fait par l’ORL lors de l’examen clinique, aucun scanner n’étant habituellement nécessaire. Le seul traitement est une chirurgie endonasale qui ne laissera aucune cicatrice et ne modifiera pas la forme du nez, sauf en cas de rhinoplastie associée.

 

Rhinites chroniques allergiques

Les allergies nasales sont fréquentes. Elles peuvent être saisonnière ou per-annuelle en fonction de l’allergène, un terrain familial prédisposant est souvent retrouvé. Les signes sont un écoulement nasal clair, l’obstruction nasale, les éternuements,  la sensation de prurit nasal, voire des signes de conjonctivite ou d’asthme associés. Le diagnostic est fait sur des tests sanguins mais surtout des tests cutanés. Le traitement peut combiner une corticothérapie nasale à un anti-histaminique; une désensibilisation sera éventuellement débutée.

 

Rhinites chroniques non allergiques

Moins fréquentes, les rhinites non allergiques sont de causes plus variées: elles peuvent être alimentaire, positionnelles, irritatives… Les tests allergologiques sont habituellement négatifs et le traitement dépendra de la cause. il peut s’y associé des traitement chirurgicaux visant à augmenter la perméabilité nasale (septoplastie,  turbinoplastie).

 

Tumeurs des fosses nasales

La plupart des tumeurs ne touchant que la fosse nasale sont souvent bénignes mais à risque de cancérisation (papillome inversé des fosses nasale). Les signes sont toujours unilatéraux (nez bouché, écoulement, pesanteur/douleurs..). Elles nécessitent la réalisation d’un bilan endoscopique avec biopsie sous anesthésie générale ainsi que la réalisation d’un scanner et d’une IRM. Le traitement sera une ablation totale par voie endoscopique endonasale sous neuronavigation, dispositif permettant de retirer avec précision la lésion et en minimisant les risques opératoires.